Affaire Cauet : Cécile de Ménibus sort de son mutisme

Affaire Cauet : Cécile de Ménibus sort de son mutisme

Sébastien Cauet, l’emblématique animateur de NRJ, s’est retrouvé écarté de l’antenne suite à une plainte pour viol sur mineur qui a été déposée contre lui. La station de radio a clarifié les raisons de cette décision dans une déclaration officielle.

“Cette décision temporaire, prise d’un commun accord avec Sébastien Cauet, est guidée par la nécessité de garantir la sérénité qui doit prévaloir face à des démarches judiciaires portant sur des accusations graves à l’encontre de Sébastien Cauet”, a indiqué le communiqué. Le groupe NRJ a également souligné son engagement envers des valeurs et principes éthiques stricts.

Cet éloignement de l’antenne a fait resurgir la réapparition d’une vidéo controversée datant de 2006, issue de l’émission “La méthode Cauet”. Dans cet extrait, Cécile de Ménibus, qui coanimait l’émission avec Sébastien Cauet, subit une agression sexuelle de la part de l’acteur Rocco Siffredi.

Depuis la révélation de l’accusation contre Sébastien Cauet, la vidéo en question a été largement diffusée sur les réseaux sociaux et notamment sur la plateforme X, provoquant un tollé public.

Cécile de Ménibus a réagi à cette rediffusion qui a ravivé de douloureux souvenirs. Dans un message public, elle s’adresse directement à l’auteur de la publication : “Cher Monsieur, Depuis le 17 novembre vous avez posté cette séquence. Avez-vous un seul instant pensé à moi ? Vous êtes-vous demandé si d’ouvrir chaque jour mon compte et tomber sur les répercussions de votre tweet pouvait avoir un impact sur moi ?”

Dans la continuité de son intervention, Cécile de Ménibus fait part de son ressenti et rectifie le tir quant à l’objectif de la publication : “Pourquoi ne pas m’avoir demandé si je pouvais être choquée de voir et de revoir ce moment ? C’est visiblement Cauet que vous visez. Vous avez tort. Le seul responsable de cette situation c’est #RoccoSiffredi !” Elle insiste sur le manque de respect de Rocco Siffredi envers elle, et souligne un comportement inapproprié de sa part en coulisse.

De Ménibus conclut en soulignant l’importance de protéger les victimes plutôt que de repartager des contenus douloureux. Elle rappelle que la dénonciation a déjà été effectuée à maintes reprises et appelle à une prise de conscience collective : “Protéger les ‘victimes’ ne vous semble pas primordial ? Dénoncer ! Cela a été fait maintes fois.”

L’animatrice exprime ainsi sa frustration face à la recirculation de cette vidéo et le manque de considération pour les conséquences que cela peut avoir sur elle.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer